Voyage en Inde : comment obtenir le visa électronique

Voyage en Inde

Vous prévoyez de faire une petite escapade en Inde ? Sachez qu’avant d’entrer dans ce beau pays, vous devez avoir un visa électronique. Disponible en quelques jours seulement, il faudra suivre certaines étapes pour son obtention. Malgré les 28 aéroports et 5 ports qui servent de portes d’entrée, acquérir ce document comporte certaines conditions.

Les particularités du visa indien

Contrairement aux pays de la zone euro, pénétrer dans le territoire indien nécessite un visa spécifique. Le visa n’est autre qu’un document officiel demandé par une tierce personne désirant entrer dans un pays X pour une telle ou telle raison. Celle-ci peut être d’ordre professionnel c’est-à-dire un voyage d’affaires, ou personnel comme des vacances, voyage de noces, de santé…et qui dure un moment déterminé. Ce sont les autorités compétentes du lieu X qui délivre ce « billet d’entrée » et les différents règlements de chaque pays.

Avant 2014, pour pouvoir pénétrer dans l’espace indien, il fallait une multitude de paperasses ainsi que des tonnes de formulaires et e particulier une grande disponibilité pour pouvoir s’en occuper. Actuellement, la procédure a été plus allégée avec un temps d’exécution plus rapide que jamais. L’e-visa ou visa électronique se fait en ligne : il permet aux citoyens des 160 pays de visiter l’Inde sur 90 jours avec une validité de 1 an. Spécifiquement, si c’est un voyage d’affaires, avec le e-business Visa, on peut avoir jusqu’à 180 jours de séjour. Enfin, il ne se délivre qu’à l’arrivée au pays. Voir sur www.visa-india.net

Les conditions d’obtention d’un visa électronique pour L’Inde

Il est à noter que l’e visa inde n’est valable que pour les entrées sur 28 aéroports et 5 ports spécifiques. Ce qui signifie que l’arrivée par la voie terrestre ne nécessite qu’un visa indien traditionnel. Pour faire la demande de visa électronique, il y a certaines conditions à bien remplir. Premièrement, il y a les dossiers à fournir comme une photo récente, le scan du passeport qui doit être encore valide depuis la demande jusqu’au débarquement (pendant 6 mois au moins) et qui dispose de deux pages vierges. Un billet de retour ou de continuation est indispensable pour les voyageurs internationaux avec une assurance qu’ils disposent assez de vivres pour faire le voyage. Enfin, il faut être membre des 160 pays éligibles. De nombreux sites proposent la vérification de ce détail avant d’entamer la procédure.

Bon à savoir !

Les citoyens de France, de la Belgique, de Luxembourg ou de Suisse ont le droit de séjourner 90 jours au maximum en Inde. Ceux de Canada et ceux qui sont en voyage d’affaires peuvent obtenir jusqu’à 180 jours avec des allers-retours illimités. Pour s’assurer que le traitement de la demande de visa pour l’inde se fasse correctement, il est conseillé de l’envoyer bien avant le départ et d’attendre l’approbation (au moins une semaine de jours ouvrés). Ce qui veut dire qu’il est fort impossible de ne le faire qu’une fois sur les lieux. L’e visa est non extensible et non convertible et ne peut être octroyé que deux fois au cours d’une année civile. Il ne permet pas aux voyageurs d’accéder aux zones protéger sauf si ceux-ci possèdent des permis annexés. Enfin, le prix de l’obtention dépend généralement du pays d’origine du voyageur, quoi qu’il en soit, une fois versé il n’est plus possible de le récupérer.